• une deuxième girafe

     

    Marius, épisode 2 : une deuxième girafe risque l'euthanasie au Danemark

     

     

    Quelques jours après la mise à mort, pour raisons de consanguinité, d'un girafon en parfaite santé, un second zoo danois pourrait se séparer d'une de ses girafes. Et s'attirer, une nouvelle fois, les foudres des défenseurs des animaux.

     

    Les zoos danois aiment les polémiques et... les coïncidences.  Cinq jours après l'émoi "quasi planétaire" qui a entouré la mise à mort de Marius, girafon d'un an et demi, au zoo de Copenhague, un second girafon danois pourrait, lui aussi, passer à la casserole. Et il s'appelle aussi Marius. Cette fois, c'est le zoo du Jyllands Park, dans l'ouest du pays qui pourrait se séparer de manière radicale de son pensionnaire.


    La raison n'est pas, cette fois, la consanguinité, mais l'arrivée possible d'une femelle dans un enclos où (le nouveau) Marius cohabite avec un autre mâle. Cette arrivée n'est pas encore acquise mais le zoo de Jyllands a été retenu pour participer à un programme d'élevage européen. Or, la présence d'une femelle dans un enclos ne peut tolérer celle de deux mâles qui s'entretueraient.

    La responsable du zoo de Jyllands, Janni Lojtved Poulsen, a confié au Guardian que l'avenir du girafon n'était pas encore tranché et que la décision serait prise par le coordinateur du programme européen d'élevage. "Si on nous demande d'euthanasier Marius, nous le ferons", prévient-elle, en faisant peu de cas de l'émoi qui a entouré la mise à mort du premier Marius et notamment une pétition signée par près de 30.000 personnes. "Cela ne nous affecte en aucun cas, prévient le zoo de Jyllands. Nous sommes totalement solidaires du zoo de Copenhague et nous aurions fait la même chose !"

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :