• Révélations.....

     

     

     

    ENLÈVEMENTS D’ENFANTS
    UN OFFICIER DE POLICE FAIT DE GRAVES RÉVÉLATIONS : « les organes humains les plus recherchés ; 50 à 300 millions de F CFA pour une opération. L’organe saignant est utilisé dans des cas d’intervention d’urgence. Les ravisseurs tranchent la tête de leurs victimes lorsque ces personnes ne sont pas encore mortes. La tête coupée reste vivante pendant un bon moment. Le sacrificateur peut donc parler à cette tête qui l’entend, pour lui soumettre sa requête et avoir l’effet escompté. C’est compliqué. Le réseau est trop bien assis pour qu’il soit démantelé facilement. Le mal est profond et persistera jusqu’aux prochaines échéances électorales, les législatives et même les municipales. Certaines autorités n’ont pas intérêt à ce que ces pratiques prennent fin. S’il n’y a plus d’enleveurs, les commanditaires, généralement des hommes politiques, ne pourront plus assouvir leur funeste dessein. Quand on les envoie (les ravisseurs, ndlr) à la Maca (Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan), le lendemain, ils sont libérés et poursuivent leurs activités en toute tranquillité. Les criminels continueront donc d’opérer dans la sérénité. Les redoutables cybercriminels ne sont pas ceux qui sont dans les cybercafés de quartiers. Fermer tous les cybercafés de quartiers ne mettra nullement fin à la cybercriminalité. C’est juste de la poudre aux yeux. Les vrais ''brouteurs'' sont entretenus et bien organisés. Ils sont logés dans des villas. Ils ont même réussi à pomper les fonds de plusieurs banques. » (Lire la suite sur linfodrome.ci )
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :