•  

     

    Arnacarde (Noix de Cajou)

     

     

    La noix ivoirienne est désormais sur le toit du monde

     

    C’est désormais confirmé: la Côte d’ivoire est le premier producteur d’anacarde du monde. Au terme de sa campagne 2015, le pays a enregistré une production de 702 000 tonnes d’anacarde, une hausse de 24% par rapport à la saison précédente.

    Selon le gouvernement qui a annoncé cette nouvelle, cette performance a été rendue possible par les réformes qu’a instaurées l’exécutif et les investissements qu’a connus la filière.

    De leur côté, les fermiers peuvent se frotter les mains : le prix au producteur de 350 francs le kilogramme, contre 275 francs Cfa un an plus tôt, leur a permis de toucher 119 milliards de francs Cfa au terme de la campagne de production. La campagne de commercialisation de la noix, elle, s’ouvrira le 15 février prochain.

    Pour mesurer l’ampleur de l’exploit réalisé par cette filière, il faut savoir que la production ivoirienne était de 80 000 tonnes dix ans plus tôt.

     

    Arnacarde (Noix de Cajou)

     


    votre commentaire

  • 1 commentaire
  •  

     

    Tir à l’arc

    L'Ivoirien René Kouassi offre une deuxième place à son pays aux JO 2016

     

    JO 2016

     

    La Côte d’Ivoire obtient une deuxième place qualificative aux Jeux Olympiques de Rio 2016 avec la qualification de son international René Philippe Kouassi par la World Archery (Fédération internationale de tir à l’arc), indique une note de l’institution mondiale adressée mercredi, à la Fédération ivoirienne de tir à l’arc (FIVTA).

     

    Selon le secrétaire général de la FIVTA, Dissou Wilfried Razak, l’espoir du tir à l’arc ivoirien qui a obtenu 599 points au 11 ème championnat d’Afrique organisé en Namibie du 29 au 31 janvier, rejoint sur la liste des représentants ivoiriens, Carla Frangilli avec laquelle il avait décroché la médaille d’Or en équipe mixte.

     

    Toutefois, la Côte d’Ivoire a encore la possibilité d’accroître le nombre de ses athlètes dans cette discipline avec les prochains » Opens » de Turquie, de France et d’Angleterre, a rassuré M. Dissou, plaidant pour que les moyens soient mis à la disposition de la Fédération pour assurer une préparation adéquate de ces compétitions.

    La Côte d’Ivoire a été championne d’Afrique de tir à l’arc à l’issue du dernier championnat de Namibie, rappelle-t-on.

     

    JO 2016

     

     


    1 commentaire
  •  

    zoo de la Palmyre (FRANCE)

    Fin Janvier 2016

    Une bonne nouvelle est venue redonner le sourire à l’équipe du secteur grands singes fin janvier : après 8 mois de gestation, notre femelle gorille Ybana âgée de 18 ans a donné naissance à un petit mâle en bonne santé dont elle s’occupe parfaitement !

    Il s’agit de son troisième jeune. La naissance a eu lieu en pleine journée, au sein du groupe, et s’est déroulée sans aucun problème. Le nouveau-venu suscite évidemment beaucoup d’intérêt de la part de sa grande sœur née en 2010 et de notre jeune mâle âgé de 7 ans et demi. Tous deux restent cependant à bonne distance d’Ybana qui protège vigoureusement son bébé de tout geste intempestif ! Nyuki, confronté pour la première fois de son existence à la présence d’un nouveau-né, réagit très bien.

    Dès la naissance, le bébé gorille s’accroche à la fourrure de sa mère avec ses pieds et ses mains. Pendant les 6 premiers mois, il est constamment en contact avec sa mère qui le porte généralement sur son ventre et dont il partage le nid. Vers l’âge de 6 mois, le jeune gagne en mobilité et passe de plus en plus de temps sur le dos de sa mère. Il acquiert son indépendance entre 3 et 6 ans. Il passe alors la plupart de son temps à jouer avec les autres membres du groupe, notamment ses frères et sœurs, et à parfaire son apprentissage.

    Les gorilles des plaines de l’Ouest (Gorilla gorilla gorilla) restent extrêmement fragilisés dans leur milieu naturel à cause de la destruction et de la fragmentation de leur habitat. Le braconnage et les maladies (en particulier le virus Ebola) constituent également des menaces importantes pour l’espèce, notamment dans la partie ouest de leur aire de répartition. Ajouté à ces menaces, leur faible taux de reproduction (une femelle ne donne naissance à un petit que tous les 4 à 5 ans) empêche une reconstitution rapide de la population lorsque se produit un déclin brutal et important. L’espèce est classée en danger critique d’extinction sur la Liste Rouge de l’UICN.

    Le groupe reste sous surveillance accrue, les premières semaines étant toujours délicates. Voici quelques images du petit tournées quelques minutes après la naissance et les jours suivants.

    F. Perroux

     

     

     


    1 commentaire
  •  

     

     


    votre commentaire