•  

    Les bronzes africains, la technique du bronze à la cire perdue en AFRIQUE.

    Ce reportage a été réalisé avec des artisans bronziers de Grand Bassam en Côte d'Ivoire.

    Nous avons choisi de vous présenter la fabrication du bronze à la cire perdue en 5 étapes :

    1 La présentation des matériaux et outils utilisés.

    2 La phase de préparation des pièces en cire d'abeille, la préparation des moules et le séchage.

    3 La coulée

    4 Les finitions

    5 Le patinage

    1 : Les matériaux et les outils.

    Les outils sont rudimentaires et proviennent de la récupération, le travail du bronze repose sur le savoir faire des artisans bronzier et comme vous pourrez le constater en aucun cas sur la technologie ou les outils utilisés.

     

    Les matériaux et les outils

     

    la cire d'abeille est chauffée pour en retirer les impuretés

     

    la technique du bronze

    le bloc de cire lavé des impuretés est démoulé

     

    la technique du bronze

    un réchaud à charbon pour chauffer un couteau qui servira à sculpter les pièces en cire

    la technique du bronze

    un couteau qui servira à façonner les pièces en cire

     

    la technique du bronze

    du laiton du cuivre (et parfois un peu d'étain) la base de l'alliage du bronze africain

    la technique du bronze

    de la terre glaise qui sera tamisée pour servir de ciment pour le moulage des pièces

     

    la technique du bronze

    une bassine pour le trempage des pièces

    la technique du bronze

    un fond de moteur de congélateur qui servira de creuset pour recevoir le bronze en fusion

    la technique du bronze

    le creset est renforcé avec de la terre glaise

     

    la technique du bronze

    un ventilateur manuel qui sera le soufflet pour chauffer le four

     

    la technique du bronze

    une jante de camion qui sera le four

     

    la technique du bronze

     

     

     

     

     

    La préparation

     

    Première étape la sculpture des pièces en cire d'abeille

     

     

    la technique du bronze

    la technique du bronze

    les pièces sont sculptées dans la cire avec un couteau chauffé dans un réchaud à charbon

     

    la technique du bronze

    la technique du bronze

    la technique du bronze

    la technique du bronze

     

    ici la sculpture de petits musiciens

     

     

    la technique du bronze

    des personnages filiformes

    la technique du bronze

     

    des portes dogons en bronze

    la technique du bronze

    la technique du bronze

     

    exposition de personnages filiformes en cire

     

    Deuxième étape : le moulage des pièces dans de la terre glaise.

     

     

    la technique du bronze

    la terre est tout d'abord pilée

     

    la technique du bronze

    la terre glaise est ensuite tamisée

     

     

    la technique du bronze

    les pièces en cire sont alors trempées dans une bassine de terre glaise et d'eau

     

     

    plusieurs trempages entrecoupés de séchages sont nécessaires

     

    la technique du bronze

    la technique du bronze

    la pièce est ensuite recouverte d'une couche plus épaisse et plus grossière de terre glaise

     

     

    la technique du bronze

    la technique du bronze

    très important une ou plusieurs ouvertures sont laissée par ou s'échappera la cire et ou sera coulé le bronze.

     

    la technique du bronze

     

    séchage des pièces

     

     

    la technique du bronze

     

    séchage des moules au soleil

     

     

    la technique du bronze

    la technique du bronze

    la technique du bronze

     

    3 : La coulée

    première étape un feu de coques de noix de coco permet de cuire les moules

     

     

    la technique du bronze

    la technique du bronze

     

    la cire s'échappe des moules par les évents les artisans bronziers essayent d'en récupérer le plus possible

     

     

    la technique du bronze

    la technique du bronze

     

    le feu de charbon est allumé dans la jante de camion

    la technique du bronze

     

    la technique du bronze

     

    les métaux sont introduits, un robinet... ici des vieux cadenas

     

     

    la technique du bronze

     

    la technique du bronze

     

    on alimente le foyer avec du charbon et des coques de noix de coco puis on retire les moules

     

     

     

    la technique du bronze

    la technique du bronze

    on les dispose en ligne le trou ou évent doit bien sur être tourné vers le haut pour recevoir la coulée

     

     

    la technique du bronze

     

    la technique du bronze

     

     

    on déplace le creuset avec précaution il peut contenir jusqu'a 13 kilos de bronze en fusion

     

    la technique du bronze

    le bronze en fusion remplit les moules et occupe l'espace laissé par la cire

    pendant la coulée on essaye de retirer les impuretés du bronze

     

    la technique du bronze

     

    la coulée est finie

     

     

    la technique du bronze

    les moules sont retirés et refroidis avec de l'eau

     

    la technique du bronze

     

    les moules sont alors brisés les pièces apparaissent

     

     

    la technique du bronze

    la technique du bronze

     

    la technique du bronze

    il reste un grand travail de finition pour couper, limer et poncer les pièces en bronze

     

     

    4 : La finition.

     

     

     

    le limage de pièces en bronze on utilise une scie à métaux, une lime, et du papier de verre les bronzes sont finalement polis avec du sable dans de l'eau acidifiée par des citrons verts

     

     

    la technique du bronze

    la technique du bronze

    la technique du bronze

    la technique du bronze

     

     

    la technique du bronze

    la technique du bronze

     

     

     

    5 : Le patinage

     

    les bronzes sont chauffés sur un réchaud à charbon les pièces sont teintées à chaud avec du permanganate et du cirage noir l'opération se répète plusieures fois

     

     

    la technique du bronze

    la technique du bronze

    la technique du bronze

     

     

     

    les différentes étapes du patinage

     

    la technique du bronze

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  •  

     

    Créa tableau

     

    Créa tableau

     

     


    4 commentaires
  •  

     

    Yamoussoukro : Les crocodiles se signalent encore

     

     

    Un jeune crocodile a été retrouvé à Yamoussoukro hors de l’eau, sur un trottoir, la gueule grandement ouverte, a appris, jeudi dernier l’AIP auprès d’un nouveau maître des sauriens. Ce jeune crocodile d’au moins 1,50 m de long se réchauffait sur le trottoir de la seconde entrée du palais présidentiel. Les badauds accourus pour contempler le jeune saurien ont alerté le commissariat du 1er arrondissement voisin des lacs, qui a dépêché sur les lieux des éléments pour sécuriser l’endroit et tenir les curieux à bonne distance de la bête. « Ces crocodiles et caïmans, lorsqu’ils sortent de l’eau, ont du mal à retourner sur leurs pas. Il faut alors les y aider », a expliqué le remplaçant de feu le vieux Dicko Toké, éleveur de ces bêtes qu’elles ont elles-mêmes dévoré le 20 août. C’est avec son bâton, a-t-il dit, qu’il a reconduit l’animal dans le lac par un trou sous les barrières de protection, probablement creusé par l’animal lui-même, au grand soulagement des hommes du commissaire Kouassi Yao commis à la sécurisation des lieux. « Ces sorties des crocodiles et caïmans sont courantes. Il est arrivé même qu’on en trouvait perdus sur le gazon dans la cour au palais. Maintenant, les grilles ont été refaites et ces sorties dans la cour du palais sont devenues rares », témoigne un jardinier du palais présidentiel. « Des panneaux d’interdiction demandent aux visiteurs de se tenir loin du gazon et des grille de protection autour des lacs. Mais que vaut cette interdiction quand des ouvertures dissimulées dans le gazon sous ces grilles offrent des passages béants aux crocodiles et caïmans », s’interrogent des visiteurs. Ils ont interpellé les autorités qui ont pris cet arrêté commun d’interdiction (le préfet, le gouverneur et le maire) à faire une visite minutieuse des grilles et procéder aux réparations nécessaires afin de mieux protéger la population de ces voisins aquatiques.

     


    2 commentaires
  •  

    Les singes sacrés sont en train de disparaître

     

    Cote d'Ivoire / Site touristique de Soko : Les singes sacrés sont en train de disparaître

     

    Situé à 7 km de Bondoukou et à 3 km de Sampa (Ghana), le village Soko abrite une population de singes sacrés qui sortaient de la forêt environnante pour prendre pied au sein des habitants. Attraction des touristes et des populations ivoiriennes depuis des lustres, véritable fierté nationale, ces macaques se sont de plus en plus éloignés des hommes aujourd’hui. Au détour d’un reportage dans la région du Gontougo, nous sommes allés nous enquérir des nouvelles.

    «Y a-t-il encore des singes dans le village de Soko ?», interrogeons des habitants à notre arrivée dans la ville de Bondoukou. «Il n’y en a plus ! Pendant la crise postélectorale, les gens les ont tous tués et mangés !», lâche un instituteur résidant dans le village de Soko et qui était présent à Bondoukou ce jour-là, pour faire des emplettes. Cette déclaration fouette notre esprit critique et nous décidons de nous rendre à Soko. Après avoir déboursé la somme de cinq cents (500) francs CFA, nous nous retrouvons dans le village. A la lisière de Soko, des bruits épars fusent du feuillage et quelques hurlements dans les arbres renseignent aussitôt sur la présence des maîtres de céans. Ces singes, le regard effarouché, observent ou contrôlent tout ce qui bouge sur la voie couverte de latérite, qui donne accès au village de Soko. Selon un villageois, ils étaient jadis nombreux à venir vous rencontrer. Parfois, ces singes venaient jusqu’à vous arracher des mains des friandises ou même des miches de pains et de la banane douce. Ces singes sacrés pouvaient par mégarde vous ‘’piquer’’ votre sac à main et disparaître dans la nature. Aussi, venaient-ils jusqu’au village pour partager des repas avec leurs ‘’parents’’, relate toujours notre interlocuteur. Aujourd’hui, dit-il, les singes sacrés se font de moins en moins visibles. Ils craignent pour leur vie, précise-t-il. Perchés sur les arbres, ils n’osent plus descendre. Ils sont de plus en plus méfiants. Les différentes espiègleries qui les faisaient venir aux touristes ou aux habitants ne fonctionnent presque plus. «Depuis la crise postélectorale, les gens sont venus dans notre village pour tirer des coups de feu. Certains sont allés jusqu’à tuer quelques uns d’entre eux pour les manger. Il ne faut pas oublier aussi que des chasseurs viennent chasser dans nos forêts et profitent de l’occasion pour les tuer et les proposer comme gibiers sur les marchés de la région», a confié Eric S. Ouattara, habitant de Soko. Si les singes se tiennent à équidistance des hommes de nos jours, les populations toisent l’un des plus grands ennemis de ces plantigrades : le braconnage. Face à l’extinction de ces singes sacrés, les habitants de Soko se disent inquiets car c’est leur histoire, leur culture et leurs dogmes ancestraux qui sont foulés aux pieds par des quidams.

     

     


    1 commentaire